Roumanie Plan du centre multifonctionnel

Tinca, construction du centre multifonctionnel - Coopération décentralisée du Grand Lyon en Roumanie - ONG - ITD Monde Intégration Territoire Développement

Le centre multi-fonctionnel en construction, Tinca, Roumanie, 2012

Tinca

Le centre multi-fonctionnel en construction, Tinca, Roumanie, 2013

RoumanieMaisonRouge_light

RoumanieMaisonJaune_light

RoumanieMaisonBrique_light

RoumanieMaisonBleue_light

Mission de raccordement électrique du quartier Rom de Tinca

La zone d'intervention, Tinca, Roumanie, 2013

Roum.Mimiu.2008

Rouma1centro prod. material 1 - copie

Fête de quartier a l'Observatoire Urbain de Sebiu, Roumanie, 2007


Amélioration des conditions de vie des habitants
du quartier pauvre de Tinca, Roumanie
Programme de coopération
décentralisée du Grand-Lyon
Commune de Tinca, Region du Bihor, Roumanie
Depuis 2011

Il s’agit d’un programme d’aide au développement social et économique. Nous avons souhaité travailler dans ce cadre sur le moyen et long terme auprès des populations les plus pauvres (populations rurales isolées, communautés, villages et quartiers pauvres). Il s’agit de la première coopération de collectivité à collectivité, en soutien à une municipalité afin d’agir auprès des populations en difficulté, qui engage une réflexion globale sur le rôle des collectivités locales dans les politiques européennes de cohésion et de lutte contre la pauvreté.

A Tinca, nous construisons un bâtiment multifonctionnel (bains douches, soutien scolaire, formation professionnelle, etc.) dans un quartier à majorité rom. Il s’agit en ce sens d’un programme intégré : l’emplacement du bâtiment est pensé en cohérence avec les besoins et les dispositifs existants ; sa construction permet l’adduction du réseau d’assainissement dans le quartier ; en ce sens son implantation est aussi l’occasion d’un travail d’ampleur sur l’ensemble du quartier : électrification, assainissement, désenclavement, planification urbaine ; à terme, les deux programmes successifs d’électrification (avec l’aide de la Fondation Abbé Pierre) concerneront une centaine de foyers ; 1300 mètres linéaires d’éclairage public pourraient également être réalisés.

Ce programme devient également le point d’attention des politiques de lutte contre la pauvreté, notamment au travers de l’engagement du département et de la mairie dans le financement de son fonctionnement (et l’élection d’un représentant rom au conseil municipal).
Ce programme concernera plus d’une centaine de ménages, soit probablement plus de 500 personnes (un tiers des ménages du quartier).

Partenaires financiers et/ou opérationnels :
Direction des Relations Internationales du Grand Lyon
Fondation Abbé Pierre

Pour plus de renseignements, voir le site de ITD en Roumanie

Amélioration des conditions de vie
des Communautés Roms
Lehliu et Mimiu, Roumanie
2007

 

La Fondation Open Society (SOROS), en partenariat avec ITD Monde – Villes en Transition, a initié un programme de développement communautaire intégré (logement, santé, éducation, économie), pour améliorer les conditions de vie de six communautés Roms rurales et urbaines extrêmement démunies. ITD Monde en a piloté le volet « logement ».

Il s’agissait d’identifier deux communautés où les conditions étaient favorables à une intervention concrète : Lehliu et Mimiu ont été sélectionnées sur les critères suivants : condition de faisabilité du projet en fonction du degré d’implication des autorités et des habitants, localisation (rural et urbain). Les conditions de logement ont été expertisées par le biais d’un diagnostic concerté afin de définir une Stratégie Locale Intégrée : enjeux environnementaux, légalisation des titres de propriété, traitement de l’habitat insalubre et renouvellement urbain étaient au centre du projet.

Les autorités publiques et les acteurs du développement ont été sensibilisés à la méthodologie de projet intégré en faveur de l’inclusion des Roms. Un processus participatif impliquant les populations Roms a été mis en place. Il garantissait une meilleure appropriation et gestion par les bénéficiaires des infrastructures.
L’état sanitaire de Mimiu étant la priorité des autorités locales, il a été décidé de mettre en place des latrines qui aujourd’hui bénéficient à une trentaine de familles Roms. A Lehliu, la construction d’un centre communautaire a été initiée.

Budget total: 115 720 euros
Partenaires financiers et/ou opérationnels:
Ministère Français des Affaires Européennes et Etrangères
Fondation Soros
Association roumaine pour la Transition Urbaine ATU.

Participation des habitants
au processus de réhabilitation
Centre historique de Sibiu, Roumanie
2004-2006

Sibiu relevait du programme « Beautiful Romania » développé par la PNUD. Il s’agissait alors de mettre en place des actions de réhabilitation patrimoniale sans pour autant dénaturer l’identité sociale du centre-ville.

ITD Monde-Villes en Transition a poursuivi une intervention directement adressée aux habitants relevant d’une démarche de développement local. Une étude socio-économique des habitants et une enquête technique des bâtiments et logements ont été effectués dans le cadre de l’Université d’été d’Architecture de Sibiu. S’en ai suivi l’organisation et l’animation d’un séminaire : « Ville et société civile / Patrimoine et art contemporain » à Bucarest. Une exposition photographique sur le patrimoine historique et une série de débats sur les perspectives de réhabilitation du centre historique sont venus compléter le programme de sensibilisation.

L’étude et la définition d’un Observatoire urbain a Sibiu a été initiée. Il a été inauguré sur la Piata Mica. Ici pouvaient se retrouver habitants, usagers du quartier et institutionnels locaux. Les préoccupations de l’observatoire se focalisaient notamment sur la réglementation de l’habitat collectif, la dimension sociale des politiques locales de rénovation des centres historiques en Europe. Il a permis de relayer les informations auprès des habitants concernant l’habitat, l’urbanisme et le patrimoine ; de renforcer le lien social dans le quartier par l’organisation d’actions communes et d’évènements publics ; d’appuyer la cohérence des actions en matière d’habitat et d’urbanisme.

Budget total : 285 000 euros
Partenaires financiers et/ou opérationnels :
Ministère Français des Affaires Etrangères et Européennes
Association pour la Transition Urbaine (ATU)
Institut Culturel Français
Ville de Sibiu

Aménagement de quartier,
habitat et participation citoyenne
Košice,Slovaquie
1999-2003

La requalification du tissu urbain de Vodárenská reposait sur la réalisation d’un scenario minimal d’aménagement du territoire, l’élaboration de propositions de réhabilitation des bâtiments ainsi qu’une réflexion quant à la mise en place d’un système de gestion des logements construits sur le site. Un plan d’aménagement global du quartier avec son intégration dans le tissu de la ville de Košice comprenant la réhabilitation et/ou la reconstruction des immeubles d’une rue a été réalisé et propose. La réalisation d’une étude de la population résidente est venue compléter les propositions de Villes en Transition.

Une partie des populations de Vodárenská ont été relogés dans le quartier de Luník IX qui était alors accompagné par Villes en Transition dans la mise en œuvre des instruments d’un Programme Local de l’Habitat (étude socio-économique de la population, situation du logement et projet de requalification du site). Les habitants de Luník IX ont également bénéficié d’une introduction aux principes de concertations (Mise en œuvre du comité des Habitants et réflexion autour de la constitution d’une régie de quartier).

Budget total: 18 000 + 82 000 euros
Partenaires financiers et/ou opérationnels:
Ministère français des Affaires Etrangères et Européennes
Ambassade de France en Slovaquie

ITD Monde – Intégration Territoire Développement